All About Jazz needs your help and we have a deal. Contribute $20 (or more) and we'll hide those six pesky Google ads that appear on every page for a full year! You'll also fund website expansion.


I want to help

Junkes

J'ai commencé avec le Sax Alto à onze ans dans un Groupe de New wave an début des années 80's avec mon frère et deux Amis d'enfance, puis à 16 ans, ma mère m'offrait un disque de Junior Cook. En cascade, je découvrai Parker, Coltrane, et bien d'autres noms juqu'à ce que je ne tombe émerveillé par le travail de Wayne Shorter sur “ Speak no evil”,”JuJu”,” Night dreamer”, dont les harmonies si particulières et la poésie lunaire qui s'en dégagent nevaitme prennent des centaines d'heures dans mon petit appartement de la rue du Chai des farines à bordeaux où hélas, un type que j'avais voulu aider à sortir de la rue avait fini par emporter mon Mark 6 Selmer.....s'en était suivi une longue suite d'évènements tragiques(L'abïme conduit souvent à l'Abïme) dont il serait trop long de faire l'étal ici sinon que de raconter que huit ans après, ayant découvert à c�'té de chez moi deux musiciens avec lesquels j'ai pu apprendre des morceaux très complexes de musiques traditionnels d'Irlande, rencontrant des années après deux autres musiciens faisant la même chose, lors d'une tournée en Bretagne, allant acheter des anches dans un petit magasin de musique, je découvrais, O stupéfaction dans la vitrine, posé tel un trésor oublié, le saxophone que l'on m'avais volé ! Qui sait donc s'il existe des trames de la destinée...... Après tout ceci, et une longue dépression, je rencontrais une femme qui chantait et s'accompagnait à la contrebasse, qui dans une serre au milieu des plantes, était venue, m'écoutant jouer” Virgo “de shorter dans un coin, me proposer de faire un disque avec elle, que l'on peut écouter sur Myspace sous le nom de “JAZZ JONGLERS”, très beau travail, arrangé sur place dans une jolie maison en Aquitaine et enregistré en une semaine, à “'arrache” comme on dit grâce au mécénat d'un homme qui nous avait remarqué lors d'une soirée organisée pour un anniversaire. Ce disque d'ailleurs qui mériterait d'être partagé, dors toujours quelque part et attend que l'on vienne le réveiller. J'ai par la suite, dans la région ou je réside, fait la merveilleuse rencontre du joueur de sitar et compositeur Baluji Shrivastav avec lequel nous avons composé et enregistré à Londres un disque qui est en train d'être finalisé sous le Label Jazz Re-Orient (wwww.arcmusic.co.uk) j'ai omis de dire que j'ai a travers toute mon existence qui a été jonchée de péripéties, de catastrophes en chaine, de déboires psychologiques, de maladie, de problèmes d'argent, sentimentaux.......mon affection pour ce que le vingtième siècle à généré, que l'on appelle Jazz et qui investit toutes les formes possibles et imaginables ne m'a jamais quitté.

Read more

Join the staff. Writers Wanted!

Develop a column, write album reviews, cover live shows, or conduct interviews.